Zone de Texte: BLOC MOTEUR RUBY

 

Samedi 27 Mai 2017

PRESENTATION D’UN BLOC

À l’occasion de la rencontre annuelle du Club en Alsace

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Apporté spécialement pour cette rencontre, Philippe Galmiche présente la qualité de ce travail.

***

MESSAGE MICHEL PIAT, du 26 janvier 2017

 

Voici les dernières informations reçues du fondeur :

« Concernant l’avancement de ces blocs Ruby, nous avions coulé 3 pièces avant les vacances. Le grenaillage et l’ébarbage ont été réalisés la semaine passée.

Actuellement, nous en sommes au stade des différents contrôles. Le visuel est bon, le contrôle de ressuage pour vérifier l’étanchéité de la chambre à eau nous a donné également de bons résultats.

Il nous reste encore le contrôle dimensionnel ainsi que le contrôle des épaisseurs de paroi à faire.

Dès que j’aurai les résultats de ces 2 contrôles, je reviendrai vers vous pour vous en informer. »

 

 

MISE EN FABRICATION

 

Après de longs mois de silence, je viens vous donner des nouvelles de la mise en fabrication des blocs moteur RUBY types DS et DU. Si nous sommes restés silencieux durant tout ce temps, ce n’est pas que nous nous sommes désintéressés du sujet, bien au contraire, mais notre fabricant a rencontré des problèmes familiaux et de santé qui sont venus contrecarrer le projet. Malgré tout, un premier bloc a été coulé. Celui-ci que l’on a pu voir à Epoqu’auto en 2015 présentait quelques défauts qui devaient être résolus. Depuis, la santé de ce fabricant s’étant dégradée, celui-ci a décidé de jeter l’éponge et de ne couler que trois blocs ! Ceux-ci sont actuellement chez l’usineur.

Devant cet état de fait, Philippe Galmiche, responsable des pièces détachées au sein du club et qui connaît bien le sujet pour avoir exercé une activité professionnelle dans le domaine de la fonderie, a repris le projet en mains. Tout cela n’a pas été simple à gérer ce qui explique les longs mois de silence avant que nous trouvions une solution satisfaisante. N’oublions pas que nous ne sommes qu’une association de bénévoles !

Ainsi, les boîtes à noyaux (qui appartiennent au club) ont été transférées auprès d’une fonderie en Suisse qui a été choisie pour ses compétences. Nous avons obtenu auprès de cet établissement un devis pour 30 pièces, devis qui tient compte des taxes de douane.

L’usinage des blocs sera assuré par une entreprise française située à proximité de Philippe qui pourra ainsi suivre l’évolution du projet.

Le premier bloc coulé à partir de nos boîtes à noyau sera tronçonné afin de constater la qualité de la fonderie.

Nous avons cette fois affaire à des professionnels qui garantissent leur travail dont le règlement se fera avec facture.