L'originale calandre du prototype de 1949 avec son phare unique. La voiture a été repeinte spécialement pour le salon dans sa couleur d'origine. Merci Franck de nous avoir confié cette rare voiture qui fut admirée par de très

nombreux visiteurs.

La torpédo sport 1923 : c'est pour ce modèle que Monsieur Georges Irat  imagina le slogan  "La Voiture de l'Élite" .

Les Georges IRAT, vedettes du stand de la FFVE.

C'est autour du roadster de Philippe Galmiche qu'un accord de partenariat a été signé entre la FFVE et le groupe Autosur.

    RETROMOBILE PARIS 2009

 

Ci-contre un cabriolet issu des

réserves du musée de Châtellerault.

Un accord de partenariat a été signé entre la FFVE

et la maison Motul.

Cette dernière s'engage a financer la restauration d'une voiture de musée.

Suite à un tirage au sort, c'est le musée de Châtellerault qui a été choisi et qui a proposé de faire restaurer cette Georges IRAT.

C'est le célèbre restaurateur Tessier qui est chargé des travaux, ce qui laisse présager d'une belle remise en état.

La voiture était donc exposée à Rétromobile sur le stand de la FFVE.

C'est ainsi qu'il y avait quatre Georges IRAT sur le salon, ainsi que la Michel IRAT du musée de Reims. 

 

la Michel Irat du Musée de Reims

Le roadster de Philippe Galmiche qui a fait l'objet d'une restauration méticuleuse et extrêmement soignée représentait admirablement la production des années trente. Lorsque l'on connaît l'état dans lequel Philippe a récupéré cette voiture, on ne peut être qu'admiratif devant le

résultat du travail accompli.

Reportage photos et commentaires ci-dessus

de Michel PIAT

GEORGES IRAT
Prototype 1949

Cette voiture, exposée au salon se 1949  ne fut

jamais commercialisée. Elle était équipée d’un moteur

2 litres et la transmission se faisait par les roues arrières.

Prévue pour une vitesse de 150 Km/h, elle était

pourvue de freins hydrauliques. Seule la carrosserie

de ce prototype  a été retrouvée dans l’usine de

Bègles (Gironde) à la fin des années cinquante.

Récemment elle a été remontée sur un chassis de Simca 8

ce qui lui permet de l’utiliser et de la présenter ici.

 

 

 

 

Le dépliant de cette voiture, distribué au salon de l’auto,

était illustré par Jeau Cocteau

GEORGES IRAT
1937

Roadster

Type MDU

 

Moteur RUBY 6 CV tyoe DU (1100 cc)

Boîte à 3 vitesses

Traction-avant - 4 roues indépendantes

Freins à câbles

Vitesse de l’ordre de 110 Km/h

 

 

Il a été produit environ 600 Georges Irat à moteur Ruby

de 1935 à 1939

et environ 120 exemplaires à moteur Citroën en 1939

 

 

 

 

Quelle élégance pour notre président... aux cotés de Madame Marie-Christine IRAT, la petite fille de Monsieur Georges IRAT !

Heu...reux !!! Et quelle fierté, quel honneur !  pour Philippe, d’ accueillir dans son beau roadster « tout neuf »

la petite fille du constructeur… ici  bien accaparée par M. DELAGNAU, président de la FFVE !  Mais il est patient Philippe…

Photos ci-dessus de Franck JOHANNY

 

Et pendant ce temps

Daniel est au service,

 

Très stylé,

et toujours dévoué

à la cause de

« l’Elite automobile »

 

 

 

 

Photos ci-dessus de Philippe GALMICHE

Merci à toi pour ces belles photos. Ta voiture est superbe (la Dame aussi). Félicitations.

Philippe possède un dossier de restauration impressionnant sur cette voiture.

En état d’épave, et sauvée d’une mort certaine, elle représente une quantité de travail sur 19 ans !